Chargement en cours
Ma sélection

Lot 585 - Victor LOTTIN DE LAVAL Littérateur et Voyageur, créateur d’un procédé de [...]

Estimation : 200 € / 250 €

Adjugé 200 €


Résultats sans frais

Victor LOTTIN DE LAVAL Littérateur et Voyageur, créateur d’un procédé de moulage. (Orbec/ Calvados 1810 – Menneval près Bernay 1903) – 2 Lettres autographes signées :
L.A.S. au Château des TROIS-VALS par BERNAY (EURE) le 12 Mai 1865 - «Mon cher LA SICOTIÈRE. J’étais absent quand Mr Dupont m’a répondu de Paris… Il s’agissait de savoir si on pourrait se loger à Alençon ? et de me retenir une chambre à un lit… Soyez assez aimable pour m’écrire trois lignes pour me dire quel est le jour de l’Archéologie. Je ne peux rester que deux jours à Alençon et je ne tiens pas à assister aux concours des bêtes. On en rencontre déjà bien trop tous les jours. Un autographe de MONTESQUIEU vous ferait-il plaisir ? Je n’ai que celui là mais je vous l’offre de bon cœur. Je vous en porterais un autre du fameux KOSREUFF Pacha et un colossal du Pacha de VAN, deux des plus célèbres exterminateurs des janissaires… » - 1p in-8° - (Petit cachet de collection) –
L.A.S. au Château des TROIS-VALS par BERNAY (EURE) le 5 avril – au même – « Mon cher Monsieur. En arrivant à Paris j’ai trouvé la caisse contenant mes deux tableaux ; je l’ai déballée et à ma grande surprise j’ai trouvé le cadre du petit tableau des côtes de l’Asie brisé et le panneau… cassé en deux parties. Le paquet portait ces mots : Tableau de M. Lottin de Laval. Comment cet accident est-il arrivé ? Il a fallu un coup très violent sur le panneau de platane pour le briser en deux morceaux et je trouve plus qu’étrange qu’on me le renvoie dans cet état sans une lettre quelconque. Du reste M. le Maire d’Alençon m’avait déjà par avance habitué à ses procédés peu poli. Vous m’avez écrit pour me prier d’envoyer deux sculptures. J’ai obtempéré à vos désirs et à ceux du Maire en vous en adressant une caisse que j’ai généreusement offerte à la ville d’Alençon ; J’ai écrit au Maire et non seulement il ne m’a pas remercié mais n’a pas daigné m’en accuser réception. Je ne sais ce qu’est M. CORBIÈRE mais à coup sûr il n’est pas poli… Dans tous les cas l’Affaire du Tableau n’en restera pas là et j’userai de mon droit pour en être indemniser… Je vous remercie de l’offre hospitalière que vous avez bien voulu me faire mais il est impossible d’être des vôtres, je suis forcé à cause de l’achèvement de mon grand ouvrage d’aller sans cesse à Paris… P.S. Mr Corbière à peut-être pris pour des choses futiles les bas-reliefs que je vous ai envoyés ; Ces futilités là m’ont coûté dix ans de ma vie, trois voyages terribles en Asie et plus de Cent mille francs ! Dorénavant j’en serai plus avare, le sans façon de ce Monsieur me fera cadenasser m’a générosité habituelle. » - 3pp in-8° (Petit cachet de collection)

Demander plus d'information

Thème : Documents, Autographes Ajouter ce thème à mes alertes